Balances - Résidence, la Reunion, Paris - 2016
Dans ce monde de continents, l’eau semble être ce qui sépare les bouts de terre. Et pourquoi ne serait-ce pas le flux qui les lie tous ? A la fois terrifiant et magique, nous nous intéressons aux imaginaires, aux utopies, aux spiritualités, aux objets ainsi qu’aux frontières sociologiques, politiques et géographiques que cet autre monde, celui de l’eau, créé.

Comment envisager ce que cet espace crée d’un point de vue plastique et esthétique ?